Irkoutsk

Cette ville de presque 600000 habitants, est située à 5185 kms de tonnes de rails de Moscou. A 70 kms de la rive orientale du lac Baïkal seulement, elle est devenue le passage quasi incontournable des curieux voguant vers les eaux profondes. Qui sonne comme une promesse au voyage et à l’isolement. Cette ville surgit au milieu des plaines blanches, cachée au coeur de la steppe sibérienne.  Oasis des glaces qu’on est heureux de découvrir après 50 heures de train. Allez vas-y, jeune chenapan, tu peux aller te dégourdir les  jambes !!!

p1040098

La vie ici est tranquille pour une ville de cette envergure, bien loin de l’agitation moscovite. A Irkoutsk il y a un dicton qui dit « Moscou est loin… » (comprend : « te prend pas la tête »), ce qui résume bien notre ressenti. Ancienne plaque tournante du commerce de poils ( de fourrures ! ) que les marchants sibériens exportaient vers la Mongolie et la Chine. Je te raconte ça pour pouvoir faire une magnifique transition vers l’emblème de la ville, le babr ( animal imaginaire à mi chemin entre l’ours et le tigre et représentant symboliquement les marchands ) tenant une zybeline dans sa gueule (prête à être dépecée de sa fourrure). Tu l’auras compris, la pauvre zybeline est sacrifiée à des vues purement commerciales, et non dans le but de satisfaire l’appétit du babr… Je me demande si Brigitte Bardot a déjà songé à prospecter par ici, car il y a du boulot, je te le dis.

capture-decran-2016-11-25-a-19-54-49

Autre anecdote, moins funeste cette fois : la ville est officiellement surnommée « le Paris Sibérien ». Que nos parisiens se rassurent, a part une petite tour Eiffel n’excédant pas les deux mètres de haut dans la rue principale, nous n’avons trouvé à Irkoutsk ni Basilique du Sacré Coeur, ni Pyramide du Louvre, ni vendeurs de tours Eiffel miniatures à 1 euros les cinq et 2 euros les six. Le tourisme explose à Irkoutsk depuis quelques années. La municipalité a donc fait des aménagements pour accueillir les porteurs de sac à dos. Ils ont pensé à tout, même à tracer une ligne verte au sol qui te conduira, contrairement à ce pauvre John Coffey, pas sur une chaise de bois plutôt hostile, mais versp1040078 les principaux sites d’intérêts. J’avoue que c’est une manière assez ludique de visiter une ville, surtout à cette saison…tu gardes tes doigts bien au chaud dans tes moufles plutôt que de les sortir sans cesse pour regarder ton plan. Autour, les rues commencent à nous faire ressentir un peu plus le parfum de l’Asie, et la proximité de nos prochaines destinations.

Une promenade s’impose le long de l’Angara, s’il fait un beau soleil d’hiver, comme le ciel sibérien peut parfois t’en faire cadeau ( il faut qu’il soit bien luné, n’oublie pas qu’il est russe avant tout !). On est allé observer les pêcheurs lancer quelques lignes.  C’est dans ces moments là où tu remercies le petit Jésus et les animaux de la forêt de ne pas être né poisson. Entre le froid des eaux et l’hameçon, je ne saurai que choisir. La Statue de l’amiral Koltchak, commandant de l’armée blanche (venue du nord du mur et fidèle au Tsar des marcheurs blancs en opposition à l’armée rouge venue du sud du mur venue pour en découdre ou un truc du genre ) domine la promenade ( et vue le vent gelé, il doit bien se peler les miches ).  Des centaines de cadenas accrochés à la balustrade, scellent des amours sibériotes tout le long du fleuve, tenaces gardiens insensibles au gel.

p1030973

p1030955

En face, la très belle église au petit nom succinct: l’église de l’Elévation de la Croix. J’adore les noms que les russes donnent aux choses, toujours tout en simplicité. J’imagine que pour écrire ton adresse ça doit être un vrai régal : « 9 Rue du consentement mutuel et de la raréfaction des loutres sauvages 664011 Irkoutsk ». Un magnifique gâteau coloré, avec tout le tralala orthodoxe habituel. Dès que tu rentres à l’intérieur ( pour réchauffer ton bout du nez et remercier le ciel de cette chaleur providentielle ) tu te sens observé par une farandole d’anges, de religieux et de saints peints sur les murs comme sur les plafonds. Les orthodoxes n’aiment pas les espaces vides dans leurs églises. Peut être parce que leurs campagnes en sont bien assez remplies, d’étendues vierges à perte de vue.

p1040040

img_4584

La grande place Kirov se trouve en plein centre, relativement imposante. C’est le point de ralliement des lignes de transports en communs de la ville : le « THE PLACE TO BE » du comment se déplacer à Irkoutsk.

p1040216

La statue de Lénine de l’Avenue Lénine ( ha ben ça alors quelle coïncidence !!) se dresse un peu plus au sud de la place. Il est décidément sur tous les fronts le Vladimir. On l’aura observé dans toutes les positions (debout, bras le long du corps, bras gauche levé, assis, les deux bras en l’air, couché…). De toutes façons, ce n’est pas compliqué, toutes les villes de Russie ont une rue Lénine, et une rue Karl Marx (un rockeur célèbre je crois).

p1040170p1040226

D’autres statues égrènent la ville, moins officielles et un peu plus ludiques (pour nous en tout cas…)

p1030997

p1040090

Depuis le boom touristique à Irkoutsk, au sud de la ville a fleuri le « 130 Kvartal », un quartier commerçant tout neuf . Tu ne peux pas rater l’entrée, où le fameux Barb t’accueillera, zybeline en bouche. N’oublie pas de lui toucher la patte droite, ça porte bonheur.

p1040176

Ici, la municipalité s’est inspirée des vieilles bâtisses de bois sibériennes pour construire tout le quartier. Ne recherche pas l’authenticité ici, tu n’y trouveras que des restaurants et des bars ( Si tu es un amoureux des authentique et typiques maisons de bois et des encadrements de fenêtres colorés, il faut se rendre à l’Est, le quartier le mieux conservé de la vieille ville. Emerveillement boisé garanti).

p1040218

Au bout du quartier « 130 Kvartal » se trouve le plus grand Mall de Sibérie ( c’est le centre commercial …Rappelle toi :  « Welcome to the mall today ! » ). De mémoire de shopingueuse, c’est pas si grand que ça mais bon c’est ta seule chance de trouver un H&M à des milliers de kilomètres à la ronde alors fonce !! Nous, on a surtout profité du photomathon, histoire d’immortaliser la venue de Collette dans le temple de la consommation Sibérienne ! Chacun voit l’exotisme où il veut bien le voir.

Avant de partir, pour te repentir de tes pêchers d’achats compulsifs, fait donc un crochet spirituel par la Cathédrale de l’Epiphanie. Sa couleur orangée lui donne des aspects de maison en pain d’épice plantée sur sa butte enneigée. Si tu y entres au coucher du soleil, tu peux voir les vitraux colorés s’embraser sous la lumière du couchant. Même une brebis égarée se mettrait à croire en Dieu devant un tel spectacle. Amen !

p1040198

On n’a pas encore parlé du froid, mais dit toi que ce n’est pas pour autant que le thermomètre a mis un string ficelle. On se gèle toujours autant… on en est même à court d’adjectif pour décrire la température ( c’est gentil à toi de ne pas avoir fait la remarque ). Entre -15 et -25 °C, on varie les plaisirs. On a même pris une décision et non des moindre : S’équiper mieux ! Tels des vrais bucherons sibériens, genre les mecs qui coupent du bois une journée entière et qui après vont pécher deux heures sous la glace parce qu’ils ont la flemme de rentrer au chaud. Le tout sans avoir le petit orteil qui faiblit. Là il n’y a qu’une seule adresse où se rendre : le marché d’Irkoustk (derrière la rue piétonne Bogdan Khmelnitskiy). Ouvert tous les jours même le dimanche ( on a vérifié ). Et accessoirement sans doute le marché le plus froid du monde.

capture-decran-2016-11-25-a-20-41-08

On est émerveillé de voir le nombre de bottes fourrées au mètre carré. Et je ne te parle même pas des grosses chaussettes en laine tricotées, des chapkas, des semelles en fourrures et des miraculeux leggings polaire trop doux à l’intérieur…Bon autant te prévenir tout n’est pas cruelty free loiiiiiin de là !! C’est vrai qu’elles sont très belles ces bottes fourrées ! Mais quand la vendeuse t’explique, en te le mimant, que le pauvre lapin innocent qui a été depoilé, en vue de protéger les pieds du froid, tu ne les vois plus vraiment de la même façon ( mais pourquoi dans mon esprit, ces bottes se mettent a manger des carottes avec un air trop mignon ? ). Antoine a finalement craqué pour une grosse chapka (en synthétique, garantie par la vendeuse ) et moi pour de grosses chaussettes bien chaudes.

Dans les allées, hormis des bottes et autres vêtements en poils d’animaux morts, tu trouves aussi des fruits et légumes( kaki, baies, pommes, carottes, choux, betteraves… ), des herbes pour le thé, des branches de bouleau avec lesquelles il faut se fouetter après le banya (sauna russe) et tout un tas d’autre chose… Un véritable voyage au pays de l’authentique Sibérie.

capture-decran-2016-11-25-a-19-22-35

De part et d’autre du marché, deux gros bâtiments : Dans l’un tu trouveras de la nourriture ( poissons séchés, charcuterie true russian, boulangerie, épicerie, même de la crème glacée) et dans l’autre des vêtements en tout genre. C’est finalement là où on a trouvé nos chaussures de bucherons, fourrés au possible, mais garantie cruelty free, et en promotion en plus !! ( Merci Zoé et Vincent -que tu découvriras plus tard-  pour vos précieux conseils qui nous ont évité une amputation sur glace ).

A Irkoutsk, comme dans les villes précédentes nous avons continué notre popote maison, profitant du seul magasin ouvert 24h/24 de la ville. Je te jure que le concept de l’ouverture du super marché non stop est quand même vachement cool ( je parle d’un point de vue de cliente bien évidemment ). Pour ta culture générale, saches que la marque Heinz fabrique plus d’une quinzaine de sauces différentes et que cette épicerie les commercialise toute. Je ne l’ai pas inventé, c’est Sylvain Tesson qui le dit dans le livre que je suis en train de lire et que je te conseille, si tu veux t’imprégner un peu plus de l’ambiance « Sibérie en plein hiver ». Je suis donc allée vérifiée, j’en est compté 17. C’est fou non ? Ben moi, en tant que non-amatrice de sauce ketchup, ça m’épate, qu’un mec ait eu l’esprit assez tordu pour inventer autant de combinaison de goûts ( je pense plutôt que c’est la cuisine de sa femme qui était trop fade… mais le doute l’emporte). Je te rassure, tu trouveras autre chose que des sauces ketchup, rassure toi !

capture-decran-2016-11-25-a-20-41-19

Si tu as la flemme de cuisiner, tu pourras toujours te rendre chez « Mamouchka » (rue Karl Marx). C’est une authentique cafétéria sibérienne, décorée à la mode communiste des années 60 : Vinyls, vieux journaux d’époque, téléphone à cadrant, transistors… sur fond de musique slaves.

capture-decran-2016-11-25-a-19-23-10
capture-decran-2016-11-25-a-20-40-16

Leur soupes de légumes qu’on te servira avec une bonne et grosse poignée imprévue de saucisse (mais c’est quoi leur problème avec cette saucisse à la pâte pour chat ??) sont très bonnes. Le poisson est de plus en plus présent dans les assiettes dans ces régions, notamment en salade, avec une bonne lampée de sauce, ou en soupe accompagné de légumes et de graines de blé ou de sarrasin.

p1000343

Durant notre séjour à Irkoutsk, nous logeons dans la petite auberge d’Annia, le « Hostel Travel Club » ( ulitsa Porlskikah Povstantsev, 18) pour 1000 roubles par nuit pour deux. Le lieu est modeste, mais encore une fois la chaleur de notre hôte a su en faire un nid douillet. Annia, aux traits et à la blondeur slave, nous a accueillie avec beaucoup de bienveillance et un sens de l’hospitalité à toutes épreuves. Thé aux Herbes de Sibérie, miel local et crêpes après nos longues après midis de balades dans le froid… Des petites attentions qui nous on bien réchauffées le coeur. Elle nous a aussi aidé à organiser notre périple sur le lac Baïkal. En cette basse saison touristique, nous avions l’auberge pour nous seuls.

Mais maintenant il est temps de chausser tes palmes fourrées, cette fois-ci ça y est, on part pour le Baïkal !!!

p1040130

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s